Il y a 13 mois et 18 jours que Gégé Kizubanata a mis un terme à sa carrière de basketteur. C’était au soir du sacre de Bizerte, un club tunisien évoluant en deuxième division. Aujourd’hui, l’ancien international congolais s’efforce à promouvoir le basketball sur fauteuil en République Démocratique du Congo.

Gégé Kizubanata est depuis deux ans  à la tête de la fédération congolaise de basket-ball sur fauteuil. Il avait été porté au sommet de cette instance alors qu’il était encore joueur du club athlétique Bizertin en Tunisie. Kizubanata a réussi le pari d’organiser chaque année à Kinshasa un championnat Handibasket et le succès est au rendez-vous.

Je suis tombé amoureux de cette discipline sur le coup, j’ai eu à échanger mes baskets pour un fauteuil roulant très facilement. Le basketball sur fauteuil m’a choisi pour ma vision et mes convictions.

L’ancien joueur d’Al Shabab en Lybie a cessé de troquer ces paires de sneakers pour des fauteuils car jouissant du soutien du CICR, il est plus facile pour lui de tenir les compétitions de ladite fédération sur l’ensemble du territoire congolais mais surtout de faire de cette discipline un outil de cohésion sociale en RDC.

En tant que joueur, Gégé Kizubanata a évolué dans les plus grands championnats africains pourtant il a étudié et vécu en Belgique où il jouait au football dans sa jeunesse. Il se tourne vers basketball vers la fin des années 90 et commence à pratiquer la discipline en 2002  après son retour à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Il signe son premier contrat professionnel avec le club angolais Athletico Sport Aviacio (ASA). Vainqueur des coupes de la police et de l’indépendance en Angola, le congolais fait également les beaux jours du championnat lybien en étant vainqueur de la coupe et  Supercoupe avec Al Shabab.  Entre 2002 et 2017, Gégé Kizubanata a été un joueur majeur de l’équipe nationale congolaise de basket-ball. Il a disputé plusieurs compétitions internationales notamment le championnat d’Afrique 2007 et annonce sa retraite internationale après avoir qualifié la RDC à l’Afrobasket Men 2017. 

J’ai senti le réveil en moi pour permettre à la jeune génération de prendre place et sortir par la grande porte car je n’avais aucun autre objectif à part la qualification de la RDC au championnat d’Afrique.

L’ancien pivot congolais s’est parallèlement lancé dans l’entreprenariat en créant une marque d’équipements sportifs qui porte les initiales de son nom GK Sports. Kizubanata est depuis trois ans à la conquête du mouvement sportif  et c’est le sous ciel africain qu’il a connu ses premiers succès en décrochant des contrats avec des équipes de 6 pays (La Côte d’Ivoire, le Gabon, la Centrafrique, le Congo, l’Angola et la RDC).

Il a aussi une fondation qu’il dirige et celle-ci est basée à Kinshasa. Travers cette fondation, Gégé Kizubanata mène des actions dans plusieurs pays d’Afrique. Les principales missions étant la réinsertion des personnes vulnérables, l’encadrement de la jeunesse et la lutte contre toutes formes de discrimination.

Hermine Gélase Momo