Le pensionnaire de la NBA Academy Africa vit ses derniers jours à Saly au Sénégal. Mercredi soir, l’université de New Mexico Lobos a annoncé la signature du meneur centrafricain  de 18 ans via son site internet.

Axel Kurt Wegscheider s’envole au mois de juillet prochain pour les USA où il va intégrer la prestigieuse université de New Mexico Lobos pour une durée de quatre ans. Un rêve devenu réalité pour cet ancien habitant de Ben Zi, un quartier de la ville de Bangui en République Centrafricaine où Axel Kurt a vu le jour il y’a 18 ans. Issu d’une famille des sportifs, le jeune meneur suit les traces de ses oncles, tous des basketteurs notamment le parcours de Zephein Olona, un ancien international centrafricain et sélectionneur des Fauves de l’Oubangui. Un nouveau chapitre s’ouvre pour ce jeune homme dont le talent a été détecté quatre à cinq ans auparavant en RCA lorsqu’il appartenait encore à son club formateur Abeille. Il ne lui a pas fallu des jours pour choisir sa future institution universitaire aux USA, Wegscheider avait déjà sa petite idée sur son avenir.

Je suis très heureux de rejoindre l'Université du Nouveau-Mexique. C'est une grande école riche en traditions du basket-ball et dotée d'un système éducatif brillant. Je suis impatient de suivre les traces d'autres joueurs africains qui l'ont fait avant moi.

A l’âge de 5 ans, Axel Kurt Wegscheider savait déjà manier un ballon de basketball et bien plus encore. Et cela,  il le doit à ses parents qui l’ont encouragé dans la pratique de la discipline dès sa jeunesse.

Contrairement à d’autres joueurs dont les parents sont souvent contre le basketball, les miens ont eux-mêmes choisi de m’inscrire dans une école de basket-ball.

Certaines personnes qui l’ont vu grandir sur un terrain comme le journaliste français d’origine centrafricaine Symphorien Crozon de Nzangue-international.com ne sont pas surpris de son évolution. La plateforme en ligne était l'un des premiers medias à s’intéresser à la nouvelle pépite du basketball centrafricain en 2014.

Wegscheider a fait ses premiers pas lors d’un camp de basketball que j’ai organisé en 2014 au Palais Omnisports de Bangui baptisé Tongolo Camp. Entre 2012 et 2014, quand ses premiers entraineurs locaux ont commencé à le surclasser chez les jeunes et mon camp était destiné à la tranche d’âge de  16 à 18 ans. Il était le seul U16 que l'on m'a demandé d'incorporer. J'ai tout de suite pris ces clichés car son niveau de jeu était excellent pour son âge...La suite on la vit maintenant.

Axel Kurt Wegsheider trace son chemin mais n’oublie néanmoins pas celui qui lui a ouvert les portes de la NBA Africa, l’entraineur américain d’origine camerounaise Joe Toumou. C’est grâce à cet ancien joueur devenu entraineur à la NBA Academy au Sénégal que le basketteur centrafricain a pu avoir une renommée qui va au-delà de son pays natal.

J’avais eu la chance d’être invité par coach Joe au camp de la NBA Academy  lorsqu’on sélectionnait  les joueurs pour faire partir du programme pour faire partir du programme et c’est comme ça j’ai saisi cette opportunité.

Convoqué en équipe nationale centrafricaine l’an dernier pendant les éliminatoires de la coupe du monde 2019, le joueur de 18 ans a un rêve celui de devenir la légende du basketball en RCA.

Joëlle Bogmis