Tout le monde se souvient certainement du dossard 50 du Mali. Cette joueuse de 24 ans est leader sur les statistiques. Son nom est Djénéba N'Diaye, elle a aligné une moyenne de 15 points/ match durant tout le tournoi. Elle a à chaque fois porté l'équipe nationale féminine du Mali vers la victoire.

Bonjour Djénéba N'Diaye et félicitations pour votre performance au championnat d'Afrique de basket-ball féminin 2021. Qui êtes-vous ? 

Bonjour et merci pour l'interview. Alors je suis malienne de père et de mère.  Je suis une joueuse professionnelle de basket-ball. J'ai deux frères aînés et un petit frère. Je joue pour l'équipe nationale du Mali et évolue présentement en Espagne avec CB Bembibre dans la Liga Femenina Endesa.

Après deux participations à l'Afrobasket FIBA Women avec le Mali, vous êtes finaliste avec votre pays en 2021.  Surprise? 

J'aimerai tout d'abord remercier le bon dieu et le travail d'équipe. C'est le fruit de l'effort et des heures de travail. Alors! Pas du tout surprise. Nous sommes un groupe soudé avec un bon coach, un staff technique et une bonne fédération.

Quel bilan faites-vous de votre parcours  au championnat d'Afrique de basket-ball féminin 2021 ? 

Le bilan est satisfaisant mais encore loin de l'objectif. Le travail continue.

Le Mali a perdu en finale  contre le Nigéria, double championne d'Afrique 2017 & 2019. Qu'est-ce qui vous a manqué durant cette rencontre ?

L’équipe s'est donnée comme d'habitude. Ça n'a pas marché côté tirs. On n'a pas su exécuter à plusieurs occasions. Ça paye cash dans les matchs de la sorte. 

Quel était votre état d'esprit à la fin de cette confrontation? 

Attristée un peu naturellement mais c'est la loi du sport. Il faut un gagnant et un perdant. L'état d'esprit reste bon et positif malgré tout. À la prochaine, je dirai.

Comment les vice-championnes d'Afrique 2021 ont-elles été accueillies à Bamako ? 

Nous avons toutes reçu un accueil chaleureux au pays et grâce au bon Dieu. Le peuple malien est content de nous. Nous avons mouillé le maillot.

On a vu un groupe malien assez homogène. Y'a-t-il des joueuses que vous connaissez depuis les compétitions de petites catégories ? 

En effet nous sommes un groupe homogène. Nous nous connaissons depuis le bas âge. La bonne partie a joué avec moi depuis les Afro de petites catégories. 

Mariam Coulibaly et Djénéba N'Diaye forment le duo gagnant malien. D'où est née cette belle complicité ? 

Le travail d'équipe et des heures d'entraînements ensemble ont facilité tout ceci à mon avis. Mariam et moi et comme tant d'autres avions joué ensemble depuis notre tendre enfance. Nous nous connaissons bien. D'où cette complicité et la cohésion.

Quatrième meilleure marqueuse du tournoi avec une moyenne de 15 points par match. Quelle est votre source de motivation?  

En toute humilité, je remercie le bon dieu et mon équipe. Ma  source de motivation est ma famille, le Mali, les fans.

Le Mali a séduit tout le continent avec sa jeune génération. Croyez-vous en vos chances de qualification pour la prochaine coupe du monde de basket-ball ? 

Absolument. On est un groupe motivé et confiant.

Y 'a-t-il une joueuse qui vous a ébloui durant l'Afrobasket FIBA Women 2021?  Si oui pour quelle raison ? 

Non pas cette édition. Peut-être la prochaine.

Quelle était  l'équipe la plus structurée du tournoi ?

Le Sénégal à mon avis

Entretien réalisé par Joëlle Bogmis