Les basketteuses égyptiennes avaient misé sur l'étape des quarts de finale de l'Afrobasket Dames 2021, elles ont validé leur ticket qualificatif en battant la Tunisie 85 à 36. L’Egypte  retrouve le Cameroun, pays organisateur au second tour, un remake de l’édition 2019.

Quelle appréciation faites-vous de votre parcours en phase de poules et en 1/8 de finale ? 

Notre performance est bien meilleure qu'en 2019. Il y a une bonne cohésion entre nous. Le plus important c'est que nous apprenons de nos erreurs à chaque match. Cela nous a permis d'atteindre les quarts de finale.

Vous affrontez le Cameroun en quart de finale de l'Afrobasket Dames 2021. Un remake de l'édition 2019. Avez-vous des chances de gagner cette rencontre ? 

Oui, je pense que nous pouvons le faire à nouveau, malgré le fait qu'elles accueillent le tournoi. Je crois que nous pouvons y arriver.

Qu'est-ce qui fera la différence cette année lors des retrouvailles entre le Cameroun et l'Egypte ? 

Nos performances s'améliorent chaque année et nous avons de nouvelles joueuses pétries de talent. Notre état d'esprit est aussi différent qu'en 2019.

Quel est l'objectif de l'Egypte dans cette compétition ? 

Il était d'abord question d'atteindre les 1/4 de finale. Je pense qu'avec un peu de chance, on peut rêver d'une finale.

Soraya Degheidy pourra-t-elle conserver son trophée de meilleure marqueuse du tournoi ?

Avec un peu de chance ça pourrait être possible. Le plus important pour moi est de gagner pour la première fois un titre collectif. 

Propos recueillis par Joëlle Bogmis.