Nuit folle à la ligue américaine nord-américaine de basketball. Pascal Siakam a sorti le grand jeu face aux Pistons tandis que Joël Embiid s’est fait expulser du match contre Timberwolves à cause d’une bagarre.  Le congolais Bismack Biyombo et le malien Cheick Diallo étaient les grands absents de la nuit.

Les raptors de Toronto ont eu décroché leur 3e victoire dans la nuit de mercredi à jeudi contre les Pistons de Detroit en s’imposant 125 à 113. Le camerounais Pascal Siakam réalise une performance stratosphérique en inscrivant 30 points, 5 rebonds, 5 passes décisives en 30 minutes de temps de jeu ce qui lui confère le statut de meilleur marqueur de sa franchise. Son coéquipier l’anglo-nigérian OG Anunoby compile quant à lui 13 points, 5 rebonds en 37 minutes.

Joël Embiid (Philadelphia) et Karl Anthony Towns (Timberwolves) ont été les deux acteurs les plus en vue de la nuit à cause d’une bagarre qui a opposé les deux pivots. Expulsé avant la fin du match, le camerounais Joël Embiid s’offre néanmoins 19 points, 5 rebonds et 2 passes décisives en 20 minutes et contribue à la 4e victoire des Sixers (115-95) invaincus depuis le début de la sanction. Mauvaise soirée pour le nigérian Josh Okogie de Timberwolves  qui n’a marqué que 3 points, 6 rebonds, 1 passe décisive.

Magic d’Orlando s’impose face aux Knick de New York 95 à  83 et le nigérian Aminu Al Farouq achève la rencontre avec 9 unités, 8 rebonds, 1 passe décisive en 14 minutes.

Ailleurs sur les autres parquets de la NBA, Cheick Diallo joueur des Suns  de Phoenix n’a pas été aligné contre les Warriors de Golden. L’équipe du basketteur malien a battu celle de Stephen Curry sur le score de 121 à 110.  Bismack Biyombo auteur d’une performance moyenne contre les Clippers a été sur le banc durant le match qui mettait aux prises les Hornets de Charlotte aux Kings.

Hermine Gélase Momo